Je ne me sens pas à la hauteur

Aujourd’hui, j’ai envie d’être vulnérable avec toi. Je vais te partager mon émotion du moment. Un sentiment que je ressens live là là en ce 24 mars 2021. J’avais pas prévu ce texte aujourd’hui, mais fallait je t’en parle. Aujourd’hui, je ne me sens pas à la hauteur. Je suis fatiguée et complètement découragée. Ma patience est épuisée et j’endure difficilement les comportements difficiles. Mon mal de tête ne part pas malgré les ibuprofènes que j’ai pris. J’ai l’impression que mon corps est un bleu ambulant et je pogne les nerfs à rien.

Je fais l’école maison avec Antoine depuis novembre. Quand j’ai pris la décision, je savais que ça allait être un défi. Je ne m’attendais pas par contre avoir à gérer une crise à chaque fois qu’on s’assoie pour travailler et ce, même 4 mois plus tard. Il évolue à une vitesse grand V et je suis fière de lui et on arrive presque à rattraper le retard. Mais, je dois livrer ce combat de front à tous les jours.

J’ai reçu l’appel de l’enseignante de ma 9 ans hier. Elle échoue sa troisième année. En fait, elle est en grande difficulté académique depuis la fin de sa première année et c’est l’enseignante qui me l’a appris dans notre discussion d’hier, car je m’en étais jamais rendu compte. Je dois donc m’assoir chaque jour avec elle pendant une heure pour essayer de limiter les dégâts et essayer de rattraper le plus possible. Comment j’ai pu ne pas me rendre compte que ma fille avait besoin de soutient!!

J’ai reçu un message de l’enseignant de ma 6 ans car elle éprouve des difficultés à la maternelle et, malgré tous les efforts mis en place, elle n’arrive pas à rattraper son retard et on me demande de travailler plusieurs points avec elle à la maison. L’affaire est que ce que je dois travailler avec elle, devrait être fait par un orthophoniste, mais je n’ai pas accès à ce genre de professionnel pour le moment. J’ai beau vouloir de tout mon cœur m’assoir avec elle, je vis énormément d’opposition avec Éliane. Elle réagit encore beaucoup à la séparation. Je me suis aussi rendu compte qu’aucun plan d’intervention avait été mis en place à l’école. Comment j’ai pu laisser ça passer??

Logan ne va plus au CPE puisque nous sommes déménagés trop loin de son ancienne garderie et il n’aura probablement pas droit au ICI du CRDI ( interventions intensives) à cause du maudit Covid et que nos éducatrices spécialisées ont été shippées dans les CHSLD. Il ne dort pas la nuit et demande énormément de mon attention.

Mon noyau familial a éclaté comme une bombe nucléaire et nous a complètement déstabilisés. J’ai l’impression d’avoir manqué une marche et de m’être planté solide! Quand je vois mes enfants jongler entre deux maisons, mon cœur se serre.

Je sais que tu vas me dire que je suis une maman merveilleuse et qu’il y a de belles choses qui se passent dans ma vie. C’est vrai. Mais ce sentiment d’être complètement dépassée, de ne pas être à la hauteur, il est là. Je ne peux pas faire comme s’il existait pas. Il va passer. Je vais me retrousser les manches.

Il y a pas de morale à mon histoire aujourd’hui. J’ai pas de truc concret. Juste un sentiment bien cru qui est là et que je te partage parce que je sais que tu te sens peut-être complètement dépassée toi aussi ma belle maman étoile. Et je veux que tu saches que tu n’es pas seule et que ton sentiment il est valide même si tu te sens très peu comprise. Moi je te comprends et je peux juste t’encourager à ne pas lâcher les armes!

Soit douce avec toi-même et donne toi donc le droit de pas feeler comme une superwoman! Parce qu’on est pas des suerwoman! On reste humaine!

Bisous mes belles étoiles

Maman Bleue

Laisser un commentaire